Nos nouvelles

L’énergie solaire sous tous ses angles

Une énergie renouvelable en croissance qui a du potentiel !

Gagnante de tous les concours de popularité des énergies renouvelables, l’énergie solaire demeure tout de même une beauté nébuleuse et méconnue.  La Revue IMB (Inter-Mécanique du Bâtiment) de la CMMTQ (Corporation des Maîtres Mécaniciens en Tuyauterie du Québec) dévoile les nombreuses facettes du solaire dans un intéressant article : imb-mai-2018

Pour visualiser la dernière édition de la revue ou pour accéder aux archives, consultez le http://www.cmmtq.org/fr/imb/accueil-imb/

L’importance de l’accompagnement après travaux

Formation et accompagnement des utilisateurs

L’utilisateur final d’un système a un rôle majeur dans le bon fonctionnement

Les promesses de performances énergétiques d’un bâtiment peuvent être compromises si les usagers ne sont pas au fait de leur incidence sur le fonctionnement des systèmes mécaniques.  En effet, la théorie peut s’avérer difficile à concrétiser si les utilisateurs ne reçoivent pas une formation et des outils de références pour optimiser l’utilisation des technologies conçues pour économiser l’énergie.  Une importante étude menée par des chercheurs de l’Université Laval montre que le facteur humain joue un rôle prépondérant dans l’atteinte des cibles de consommation énergétique :

L’impondérable facteur humain

Voilà donc l’importance d’accompagner les occupants en les formant sur le fonctionnement des équipements et en surveillant les consommations énergétiques pour réagir rapidement aux écarts entre la réalité et la théorie.

Une nouvelle approche de financement !

Un pas de plus vers l’efficacité énergétique du Québec

Valoriser intelligemment les rénovations écoénergétiques

En 2018, le projet pilote du programme FIME (Financement Innovateur pour des Municipalités Efficaces) élargira son empreinte à toutes les municipalités du Québec !  Dorénavant, tout projet écoénergétique amenant des économies d’énergie de plus de 20% pourra accéder à du financement à très bas taux !  Non seulement les taux sont excellents, mais les remboursements sont appliqués sur le compte de taxes municipales, ce qui associe l’investissement à la résidence plutôt qu’à son propriétaire.  Ainsi, à la vente d’une résidence pour laquelle un prêt FIME a été contracté, l’ancien propriétaire est dégagé du solde à payer et ce dernier est pris en charge par le nouveau propriétaire.

Ce type de financement est très intéressant pour les projets impliquant la géothermie, car les économies générées peuvent facilement couvrir les frais de remboursement du prêt, ce qui démocratise grandement l’accès à cette technologie de pointe !

Pour de plus amples détails : http://fime.aqme.org/fr/nouvelle/fonds-municipal-vert-le-programme-fime-bientot-accessible-toutes-les-municipalites-du/nouvelles

La réflexion : une étape importante

Des fausses promesses à fort prix

Le retour de l’arnaque des thermopompes

Pythagore a dit que “Les deux mots les plus brefs et les plus anciens, oui et non, sont ceux qui exigent le plus de réflexion”.  Plusieurs vendeurs par sollicitation son passés maîtres dans l’utilisation de techniques qui forcent des prises de décision rapides, rarement à l’avantage des clients…

L’émission de télévision La Facture diffusée le 23 janvier dernier présentait un reportage troublant sur le retour en force de l’escroquerie dans le domaine du chauffage et de la climatisation, spécifiquement avec les produits de pompe à chaleur : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1079552/le-retour-de-larnaque-des-thermopompes

Rappelez-vous qu’une décision mûrement réfléchie vous tient loin des pièges de la vente à pression !

La Géothermie de ruelles

CELSIUS, un projet coopératif innovant

Utiliser sa ruelle comme source énergétique, fallait y penser !

Induktion Géothermie a la chance et le bonheur de participer activement dans un projet unique en Amérique du Nord : chauffer un quartier urbain à l’aide d’un système géothermique implanté dans les ruelles.  Vestiges urbains du 19e siècles, les ruelles ont toujours été des espaces utilisés par les citoyens à leurs abords, mais sont souvent plus ou moins soignés et entretenus.  Depuis désormais plus de 25 ans, des efforts ont été déployés pour que les résidents puissent se réapproprier ses espaces et les inclure dans leurs aires de vie.  Le concept de “ruelle verte” fait d’ailleurs partie de ce mouvement.

Un autre pas vient d’être franchi dans la mouvance de réappropriation de ces espaces sous exploités : utiliser les ruelles comme sources énergétiques “communautaires”.  Implanter dans les ruelles des réseaux de chaleur souterrains qui permettent à tous les citoyens (résidentiels, corporatifs ou institutionnels) adjacents de bénéficier de la technologie géothermique, fallait y penser !  Ne suffisait pas juste d’y penser, il fallait mobiliser les citoyens et défaire les paradigmes, ce que l’organisme Solon a su faire de main de maître.

Est alors né le projet Celsius (http://www.solon-collectif.org/celsius/), porté à bout de bras par une poignée de passionnés qui ont attiré dans leur giron des joueurs de première classe qui eux aussi, croient que ce projet peut être un point tournant pour l’avenir énergétique au Québec.

Un article du Journal Métro traite d’ailleurs de ce projet porteur: http://journalmetro.com/actualites/montreal/1277563/trois-ruelles-de-rosemont-chaufferont-des-maisons/#

Aide financière pour construire VERT

Incitatifs pour la construction de résidences VERTES

Vous vous construisez une habitation munie d’une certification écoénergétique ?

Avec un emprunt hypothécaire auprès de Desjardins, vous pouvez obtenir une remise en argent allant jusqu’à 2 000 $ à l’achat d’une maison neuve certifiée LEED, Novoclimat 2.0 ou ENERGY STAR.  Complémentairement, cette offre donne aussi accès à la meilleure tarification hypothécaire de l’institution financière !  Ce programme est méconnu et l’institution financière est désireuse de conclure des ententes avec les constructeurs pour le promouvoir davantage.

Autre programme sous-utilisé : Maison écolo, qui accorde un remboursement de 15 % ou 25 % de la prime d’assurance pour les prêts hypothécaires assurés par la SCHL. Pour les maisons neuves, la SCHL reconnaît notamment les certifications LEED, Novoclimat, ENERGY STAR et R-2000.

http://www.acqconstruire.com/dossiers/1823-dossier-maisons-ecoenergetiques-de-l-aide-financiere-pour-construire-vert?utm_source=infolettre_dec6&utm_medium=Dossier_DeLaideFinancierePourConstruireVert&utm_campaign=Construire

Rénover sans s’endetter

Avis aux citoyens de Varennes, Verchères et Plessisville !

Dans le cadre d’un projet-pilote novateur, ces 3 municipalités financent à faible taux d’intérêt tous les travaux de rénovation écologiques (la géothermie en fait partie) et associent le prêt à la propriété et non au propriétaire.  Ainsi, si un propriétaire contracte un prêt et qu’il vend sa propriété avant acquittement complet de la dette, cette dernière demeure associée à la propriété et les nouveaux propriétaires continueront à régler la note.  Un avantage notable de cette méthode est qu’il n’y a plus de raison de ne pas exécuter des travaux de rénovation écologique simplement parce que l’on croit vendre notre résidence dans les prochaines années !

http://www.lapresse.ca/maison/renovation/201606/27/01-4995748-renover-vert-sans-sendetter.php

 

RénoVert, le crédit d’impôt écolo!

Après LogiRénov, qui s’est terminé en juillet 2015, voici RénoVert!

Les propriétaires de résidences bâties avant 2015 peuvent profiter d’un autre crédit d’impôt pour certaines rénovations.

Une série de travaux sont admissibles, comme améliorer l’isolation de sa maison ou de son chalet, remplacer son système de chauffage, installer un nouveau chauffe-eau ou se procurer de nouvelles portes et fenêtres.

Jusqu’à 100 000 Québécois pourraient en profiter au cours de la prochaine année.

Ce crédit d’impôt remboursable est de 20 %, mais il ne s’applique pas aux premiers 2500$. Pour des travaux de 5000$ effectués par un entrepreneur reconnu, le crédit d’impôt sera de 500$ (soit 20 % de 2500$).

Le crédit est limité à 10 000$. Pour atteindre la limite, un propriétaire devra effectuer des travaux admissibles de 52 500$ d’ici le 30 septembre 2017.

Afin de profiter de RénoVert, une entente avec un entrepreneur doit être conclue avant le 1er avril 2017.

renovert-revenu-quebec_logo

RénoVert

Source de l’image : http://ecolovillage.com/wp-content/uploads/2015/05/photo-vert1.jpg